L'utilisation du lavage haute pression pour économiser de l'eau.

Le lavage haute pression permet de limiter la quantité d’eau utilisée pour un même lavage.

Il n’en reste pas moins vrai que selon le type de salissure, il conviendra d’utiliser une quantité d’eau plus au moins importante.

La question du rejet ou du recyclage de ces eaux de lavage se pose alors.

Le recyclage des eaux de lavage

L’alternative au traitement des eaux de lavage réside dans la possibilité qui existe de recycler cet effluent afin de pouvoir le réutiliser. Pour cela, il convient de prendre en compte à la fois le type et le volume d’effluent à traiter. Cela permet de dimensionner la capacité de l’installation de traitement. Il peut tout à fait être envisagé de compléter cette installation par un système de récupération d’eau de pluie, ce qui augmentera d’autant l’autonomie en eau de la station de lavage.

Dans tous les cas, il est essentiel de produire une eau saine et adaptée à l’usage que l’on veut en faire. Pour cela, il faudra mettre en œuvre un système de filtration et d’asepsie parfaitement efficace.

Filtration – Les pompes haute pression nécessitent d’être alimentées par une eau exempte de particule d’une dimension supérieure à 50 µ. En outre, les performances en matière de lavage sont bien-sûr corrélées avec la qualité de l’eau qui est utilisée.

Asepsie – L’opération de lavage haute pression génère un phénomène de brumisation ce qui induit pour l’opérateur un risque d’inhaler le brouillard ainsi produit. Il est donc absolument nécessaire que l’eau de lavage soit d’une parfaite innocuité pour l’utilisateur de la station.

Toutes nos installation de recyclage d’eau de lavage sont équipées d’une succession de filtres qui assurent, au final, une filtration fine de l’ordre de 25µ.

L’asepsie est assurée par un stérilisateur UV complété par une injection de chlore.

Cuve de récupération des eaux de lavage

Que faire des eaux de lavage ?

Il conviendra pour ce faire de tenir compte de la réglementation en matière de rejet des eaux industrielles. L’article L1331-10 du Code de la santé publique prévoit à ce sujet que tout déversement d’eaux usées autres que domestiques dans le réseau public de collecte doit être préalablement autorisé par le maire ou par le président de l’établissement public ou du syndicat mixte en charge du transport et du traitement des eaux usées. Cette autorisation sera conditionnée dans tous les cas par le respect de normes précises en matière de concentration de polluants.

Les eaux de lavage doivent dans tous les cas faire l’objet d’un traitement approprié ce qui exclut tout lavage « sauvage » en dehors d’une zone équipée des moyens de traitement suffisant. Un soin tout particulier devra être apporté au traitement des hydrocarbures présents dans les eaux de lavage et donc au choix d’un matériel adapté. Notre bureau d’études saura vous conseiller à ce sujet.

La récupération des eaux de pluie

Il peut tout à fait être envisagé de compléter une installation de lavage par un système de récupération d’eau de pluie. Cela nécessite l’installation d’un système de stockage de l’eau et une asepsie légère de l’eau.

Le bac tampon contenant l’eau de pluie alimentera les pompes de lavage. Dans le cas ou l’eau de pluie venait à manquer, l’eau du réseau prendra alors le relais.

Récupération des eaux de pluie pour le lavage